L’association des Journalistes Professionnels dénonce une nouvelle fois les méthodes de Manuel Abramowicz et Julien Maquestiau !

17 avril 2015

Les animateurs du site RésistanceS.be, Manuel Abramowicz et Julien Maquestiau, ne se sont pas encore remis de l’humiliation cuisante que le tribunal correctionnel de Bruxelles leur a infligée ce 20 mai 2014 en les reconnaissant coupables de port public de faux nom et en disant pour droit qu’ils ont violé la déontologie journalistique, que leurs méthodes sont à nouveau condamnées par l’Association des Journalistes Professionnels.

Déjà, suite à la décision rendue par le tribunal correctionnel, l’Association des Journalistes Professionnels avait, à l’instar de la juridiction répressive, estimé que que Manuel Abramowicz et Julien Maquestiau avaient bel et bien enfreint les règles professionnelles du journalisme, en plus d’avoir violé la loi pénale.

Or, cette même Association des Journalistes Professionnels vient de dénoncer, une nouvelle fois, fin de ce mois de mars 2015, les agissements des animateurs du site RésistanceS.be en réagissant à la diffusion récente, par Manuel Abramowicz et Julien Maquestiau, d’un communiqué au contenu trompeur et préjudiciable qui jette publiquement, et pour la seconde fois, le doute sur l’honneur et la compétence professionnelle du journaliste professionnel Pascal Lorent, du quotidien Le Soir.

Pour prendre connaissance de l’intégralité du communiqué de l’AJP:

Alterfin fête ses 20 ans !

29 mars 2015

Célébrez avec nous le fruit de 20 ans de travail au bénéfice du Sud

Célébrez avec nous le fruit de 20 ans de travail au bénéfice du Sud

Georges-Pierre Tonnelier, juriste, est consulté par la RTBF dans « Dettes: ouvrez, ouvrez la porte aux huissiers… »

5 décembre 2014

Avec la crise, de plus en plus de personnes éprouvent des difficultés à payer leur facture ou à rembourser leurs dettes. Conséquence, les huissiers de justice sont de plus en plus sollicités par les créanciers. Que faire quand un huissier sonne à votre porte ? Quels sont vos droits ?

Consultez l’article publié sur le site de la RTBF : http://www.rtbf.be/info/societe/detail_dettes-ouvrez-ouvrez-la-porte-aux-huissiers?id=8510947

Après les tribunaux correctionnels, au tour de l’Association des Journalistes Professionnels de condamner les méthodes de Manuel Abramowicz

2 novembre 2014

Sous le titre «La fin ne justifie pas n’importe quel moyen», Journalistes, le mensuel de l’Association des Journalistes Professionnels (AJP), dans son édition de juin 2014 (n° 160), a rendu compte du jugement prononcé le 20 mai par le tribunal de première instance de Bruxelles dans l’affaire (du faux profil sur Facebook) opposant Georges-Pierre Tonnelier aux animateurs du site Résistances.be, Manuel Abramowicz et Julien Maquestiau.

C’est le Secrétaire général de l’AJP, Jean-François Dumont, lui-même, qui a pris la plume pour cette occasion:

View this document on Scribd
Enquêtes « undercover » : une réaction de Résistances.be, parue dans Journalistes du mois de septembre 2014.

Enquêtes « undercover » : une réaction de Résistances.be, parue dans Journalistes du mois de septembre 2014.

Juifs et Arabes qui refusent d’être ennemis

29 juillet 2014

Alors que le conflit en Palestine peine à trouver une issue et que la liste des morts ne cesse de s’allonger, des dizaines d’internautes juifs et arabes ont voulu montrer leur opposition à cette guerre en affichant leur amour pour l’autre communauté.

Juifs et Arabes qui refusent d'être ennemis

Juifs et Arabes qui refusent d’être ennemis

Sur Twitter le hashtag #JewsAndArabsRefuseToBeEnemies (juifs et Arabes refusent d’être ennemis) a fait son apparition il y a quelques jours avec la publication d’une journaliste d’origine libanaise, Sulome Anderson, qui a partagé une photo d’elle et de son compagnon juif. La photo est rapidement devenue virale et d’autres couples mixtes, ou enfants de couples mixtes, ont emboité la pas. La page Facebook dédiée au mouvement compte déjà plus de 7000 fans.

Source : https://twitter.com/GP_Tonnelier/status/491911186989187074

Le tribunal correctionnel condamne Manuel Abramowicz et Julien Maquestiau (RésistanceS.be) !

23 mai 2014

C’est par un jugement extrêmement bien motivé d’un point de vue juridique, prononcé ce 20 mai 2014, que la juge Anne-Françoise de Laminne de Bex, qui préside la 61ème chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles, a dit pour droit que Manuel Abramowicz et Julien Maquestiau, respectivement président et porte-parole de l’association RésistanceS.be s’étaient rendus coupables de port public de faux nom au préjudice de Georges-Pierre Tonnelier.

*

Un véritable désaveu judiciaire des méthodes de RésistanceS.be

Cette décision rendue par le tribunal correctionnel de Bruxelles constitue une véritable reconnaissance par la Justice du caractère illicite des pratiques prétendument journalistiques des désormais repris de justice Manuel Abramowicz et Julien Maquestiau.

Contrairement à ce qu’affirment les intéressés, bien en peine de reconnaître leur défaite, ce n’est pas la hauteur de la peine qui leur est infligée qui importe, aux yeux du plaignant, mais bien le fait que ce soit un jugement de principe, établissant leur culpabilité, qui ait été rendu. Le tribunal a ainsi suivi la vibrante plaidoirie de Me Sébastien Courtoy, qui avait demandé au tribunal de reconnaître l’illégalité des méthodes d’«investigation» de l’association RésistanceS.be.

*

Pour plus de détails :

Contact: Georges-Pierre Tonnelier

Procès Abramowicz : le faussaire bientôt condamné ?

7 avril 2014

Devant le Tribunal correctionnel de Bruxelles s’est déroulée, le 25 mars, la dernière étape du procès opposant Georges-Pierre Tonnelier à Manuel Abramowicz et Julien Maquestiau. Les militants de l’asbl Résistances sont accusés de « port public de faux nom, faux et usage de faux et violation de la vie privée ». Une audience tendue mais passionnante qui aura duré plus de sept heures ! En débat, plusieurs enjeux démocratiques comme la liberté de la presse, le droit aux opinions et les limites du militantisme.

Par Olivier Mukuna

Lire la suite de l’article sur le site Bruxelles-Panthères

Tout n’est pas permis contre l’extrême droite

30 mars 2014

Georges-Pierre Tonnelier

Georges-Pierre Tonnelier

Est-il répréhensible pénalement pour deux journalistes d’utiliser un profil Facebook, avec une fausse identité, qui leur permettra d’écrire qu’une figure de l’extrême droite n’a pas renié ses convictions comme il le prétend ? C’est la question à laquelle devra répondre le tribunal correctionnel de Bruxelles, qui juge Manuel Abramowicz et Julien Maquestiau, deux des animateurs du journal en ligne Résistances.be.

En juillet 2009, ils avaient publié un article sur Georges-Pierre Tonnelier. Il se basait sur des conversations qu’ils avaient eues avec lui via Facebook, sur lequel ils avaient créé le profil d’Isabelle Ravet, une jeune femme aux formes généreuses et aux sympathies d’extrême droite.

Un article de Jacques Laruelle à lire sur le site de La Libre Belgique.

RésistanceS.be comparaîtra bien en correctionnelle

9 avril 2013

Manuel Abramowicz et Julien Maquestiau comparaîtront sur le banc des prévenus

Par un arrêt particulièrement bien motivé, la Chambre des mises en accusation de la Cour d’appel de Bruxelles a confirmé, ce mercredi matin, le renvoi devant le tribunal correctionnel de Manuel Abramowicz et de Julien Maquestiau, respectivement président et porte-parole de RésistanceS.be, qui avait été ordonné par la Chambre du conseil du Tribunal de première instance au mois de juin 2012.

MM. Abramowicz et Maquestiau, devront donc bien comparaître sur le banc des prévenus pour répondre, devant le juge répressif, de faux et usage de faux en informatique, de port public de faux nom et de violation de la loi sur la protection de la vie privée.

En juin dernier, le parquet avait requis le non-lieu, mais la chambre du conseil avait donné raison à Georges-Pierre Tonnelier, défendu par Me Sébastien Courtoy, et avait décidé de renvoyer Manuel Abramowicz devant le tribunal correctionnel. En appel, le parquet avait à nouveau requis le non-lieu, mais la chambre des mises en accusation a confirmé mercredi l’ordonnance de la chambre du conseil.

Plus d’information auprès du conseil de Georges-Pierre Tonnelier, Me Sébastien Courtoy, au 0477 95 50 82.

A lire également:

7 décembre 2012


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 795 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :