Des comportements inadéquats au sein de la prison de Bruges ?

19 février 2018

Un reportage de Benjamin Samyn et Samuel Lerate s’intéresse à des rumeurs de mauvais traitements que certains membres du personnel pénitentiaire de la prison de haute sécurité de Bruges feraient subir aux prisonniers, et spécialement à ceux d’entre eux qui sont soupçonnés de terrorisme.

Le ténor bruxellois Sébastien Courtoy décrit ce qu’il a constaté dans cette prison. Ses propos sont corroborés par la belle et talentueuse avocate pénaliste, Delphine Paci, co-présidente de la section belge de l’Observatoire international des prisons, qui confirme que de tels faits lui ont été rapportés.

delphine paci, observatoire des prisons

L’administration pénitentaire, quant à elle, affirme n’avoir reçu aucune plainte.

Publicités

Les méthodes d’enquête de la police pour tracer des liens entre les affaires criminelles

30 décembre 2017

Le cas de Nordahl Lelandais permet à l’avocat pénaliste Henri Laquay d’exposer la manière dont les enquêteurs peuvent mettre en évidence les liens qui peuvent exister entre des dossiers en apparence sans rapport et ainsi élucider des affaires encore non-résolues.

Les vols de nourriture dans les magasins augmentent constamment

26 décembre 2017

L’avocat pénaliste Henri Laquay est consulté par le journaliste Benjamin Samyn durant le journal télévisé de RTL-TVI au sujet de l’incidence de la nouvelle loi du 2 octobre 2017 réglementant la sécurité privée et particulière, sur les vols, de plus en plus fréquents, dans les magasins alimentaires.

Il ressort en effet des statistiques de la Police que les vols de nourriture augmentent de manière constante depuis plusieurs années.

Une pratique récurrente, qui consistait à abandonner toutes poursuites en échange du paiement de la nourriture volée, est à présent clairement repris dans la nouvelle loi, qui est d’application depuis le 10 novembre 2017.

L'avocat pénaliste Henri Laquay est interrogé au journal télévisé de RTL-TVI.

L’avocat pénaliste Henri Laquay est interrogé au journal télévisé de RTL.

 

 

Un homme condamné pour terrorisme a suivi une formation de conducteur de train…

29 octobre 2017

Un homme condamné pour terrorisme et de retour de Syrie, où il a séjourné en 2014, et fréquenté de nombreux djihadistes belges, a pu suivre durant neuf mois une formation, rémunérée, de conducteur de train dans le courant de l’année 2017.

L’avocat pénaliste Henri Laquay, qui intervient par ailleurs régulièrement dans des dossiers de terrorisme aux côtés de son confère Sébastien Courtoy, est interrogé durant le journal télévisé de RTL-TVI au sujet du parcours administratif que doit suivre une décision de justice afin d’être consignée au casier judiciaire.

Dieudonné comparaîtra ce 7 juin 2017 devant la Cour de cassation

29 mai 2017

Condamné le 20 janvier 2017 par la cour d’appel de Liège à une peine de deux mois de prison ferme et à une amende de neuf mille euros pour avoir tenu des propos antisémites et révisionnistes lors d’un spectacle donné à Herstal le 14 mars 2012, l’humoriste français controversé Dieudonné M’Bala M’Bala s’était pourvu en cassation car il estime que la motivation de l’arrêt n’est pas correcte, ainsi que l’a expliqué à l’agence Belga un de ses conseils, l’avocat pénaliste Henri Laquay.

Ce sera ce 7 juin 2017 que la cour de cassation examinera le pourvoi intenté par Dieudonné. Elle rendra son verdict le jour même.

La digitalisation et la robotisation tueront-elles l’emploi ?

27 avril 2017

La digitalisation et la robotisation tueront-elles l_emploi

Les nouvelles technologies ont modifié drastiquement le marché du travail. Cela ne va pas s’arrêter. Lundi 24 avril, Georges-Louis Bouchez, délégué général du MR, a réuni plusieurs personnalités pour proposer des idées sur la robotisation et la digitalisation de notre société.

« Il n’y a aucun débat à ce sujet au niveau politique. C’est un problème: on a toujours 10 ans de retard sur les intellectuels et les industriels ».

« Il faut regarder quels robots peuvent être taxés sans freiner la croissance. Il faut le faire avec des appareils qui ne sont pas délocalisables et ne risquent pas de faire fuir les entreprises. Je pense aux caisses automatiques dans les magasins, comme chez Ikea (…) ou les distributeurs dans les pharmacies. (…) On ne peut pas se contenter de dire les robots vont prendre l’emploi des gens et c’est comme ça. Ce serait catastrophique. »
*
Ce débat fut très intéressant à plusieurs titres.

D’abord, la richesse des interventions des différents orateurs, variées tant dans leurs thèmes de prédilection que dans leur vision du problème de société soulevé par le débat.

Ensuite, l’animation et la participation à l’échange par Georges-Louis fut de qualité et permit à chacun d’exprimer son point de vue.

Je ne peux que me réjouir que l’on ait pu ainsi mener un débat abordant des questions d’avenir.

En réalité, on peut même dire que plus de questions furent soulevées que de réponses apportées, ce qui est caractéristique d’un débat fructueux.

Ainsi, la mondialisation et l’approche sous laquelle les États doivent aborder le caractère international des sociétés telles que Google ou Facebook devront encore faire l’objet d’échanges mais on a en tout cas acquis la certitude, comme l’exposait avec justesse Georges-Louis, que les États doivent avoir la volonté et la capacité de prendre une longueur d’avance en anticipant autant que faire se peut les évolutions sociétales afin de ne pas se laisser dépasser et pouvoir ainsi continuer à assumer leur mission de base, qui est d’assurer le bien-être de leurs concitoyens face à des organisations qui n’ont pour autre objectifs que l’enrichissement de leurs actionnaires.

Georges-Pierre Tonnelier
Juriste spécialisé en droit des nouvelles technologies

Bruxelles: ouverture du procès en appel d’une filière djihadiste

22 avril 2017

avocat, henri, laquay

L’avocat pénaliste Henri Laquay défend l’un des prévenus dans le procès en appel, à Bruxelles, de la cellule terroriste qui envoyait des combattants vers la Syrie.

Nelson Mandela

7 avril 2017

« Personne n’est né avec la haine pour l’autre du fait de la couleur de sa peau, ou de son origine, ou de sa religion. Les gens doivent avoir appris à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, ils peuvent apprendre à aimer car l’amour jaillit plus naturellement du cœur humain que son opposé. »

Nafissatou Thiam médaillée d’or

6 avril 2017

Pour Me Sébastien Courtoy, le dossier de Jean-Louis Denis est clos

15 mars 2017

sébastien courtoy, henri laquay, jean-louis denis
Le ténor bruxellois Sébastien Courtoy interrogé par la chaîne bruxelloise BX1

La Cour de cassation vient de rejeter le pourvoi que le Parquet fédéral avait intenté contre l’arrêt de la cour d’appel de Bruxelles qui, réformant la décision prise en première instance par le tribunal correctionnel de Bruxelles, avait ramené de dix à cinq ans de prison la peine infligée au prédicateur musulman Jean-Louis Denis, dit le Soumis.

Au contraire du tribunal, la cour avait jugé que Jean-Louis Denis était non un dirigeant mais bien seulement un membre d’une organisation terroriste. Elle suivait ainsi les plaidoiries des conseils du prédicateur musulman, les avocats pénalistes Sébastien Courtoy et Henri Laquay.

Le pourvoi en cassation rejeté: le dossier « Jean-Louis Denis » est clos selon son avocat. (BX1, 15 mars 2017)
Il n’y aura pas de nouveau procès pour Jean-Louis Denis (RTBF, 15 mars 2017)
Bruxelles: Jean-Louis«le soumis» ne sera pas rejugé (La Capitale, 15 mars 2017)


%d blogueurs aiment cette page :