La digitalisation et la robotisation tueront-elles l’emploi ?

27 avril 2017

La digitalisation et la robotisation tueront-elles l_emploi

Les nouvelles technologies ont modifié drastiquement le marché du travail. Cela ne va pas s’arrêter. Lundi 24 avril, Georges-Louis Bouchez, délégué général du MR, a réuni plusieurs personnalités pour proposer des idées sur la robotisation et la digitalisation de notre société.

« Il n’y a aucun débat à ce sujet au niveau politique. C’est un problème: on a toujours 10 ans de retard sur les intellectuels et les industriels ».

« Il faut regarder quels robots peuvent être taxés sans freiner la croissance. Il faut le faire avec des appareils qui ne sont pas délocalisables et ne risquent pas de faire fuir les entreprises. Je pense aux caisses automatiques dans les magasins, comme chez Ikea (…) ou les distributeurs dans les pharmacies. (…) On ne peut pas se contenter de dire les robots vont prendre l’emploi des gens et c’est comme ça. Ce serait catastrophique. »
*
Ce débat fut très intéressant à plusieurs titres.

D’abord, la richesse des interventions des différents orateurs, variées tant dans leurs thèmes de prédilection que dans leur vision du problème de société soulevé par le débat.

Ensuite, l’animation et la participation à l’échange par Georges-Louis fut de qualité et permit à chacun d’exprimer son point de vue.

Je ne peux que me réjouir que l’on ait pu ainsi mener un débat abordant des questions d’avenir.

En réalité, on peut même dire que plus de questions furent soulevées que de réponses apportées, ce qui est caractéristique d’un débat fructueux.

Ainsi, la mondialisation et l’approche sous laquelle les États doivent aborder le caractère international des sociétés telles que Google ou Facebook devront encore faire l’objet d’échanges mais on a en tout cas acquis la certitude, comme l’exposait avec justesse Georges-Louis, que les États doivent avoir la volonté et la capacité de prendre une longueur d’avance en anticipant autant que faire se peut les évolutions sociétales afin de ne pas se laisser dépasser et pouvoir ainsi continuer à assumer leur mission de base, qui est d’assurer le bien-être de leurs concitoyens face à des organisations qui n’ont pour autre objectifs que l’enrichissement de leurs actionnaires.

Georges-Pierre Tonnelier
Juriste spécialisé en droit des nouvelles technologies

Publicités

Nelson Mandela

7 avril 2017

« Personne n’est né avec la haine pour l’autre du fait de la couleur de sa peau, ou de son origine, ou de sa religion. Les gens doivent avoir appris à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, ils peuvent apprendre à aimer car l’amour jaillit plus naturellement du cœur humain que son opposé. »

Nafissatou Thiam médaillée d’or

6 avril 2017

Nafissatou Thiam médaillée d'or du pentathlon aux championnats d'Europe d'athlétisme en salle, à 7 points du record national.

A post shared by Georges-Pierre Tonnelier (@gtonnelier) on

Sophie Dutordoir, Sébastien Courtoy, Marie-Martine Schyns… Ces 10 Belges qui feront l’actualité en 2017

2 janvier 2017

2017-01-02-les-10-belges-qui-feront-lactualite-en-2017

Le mouvement PAS QUESTION dénonce les mensonges du patron de l’aéroport de Bruxelles et apporte son soutien total à la Ministre Céline Frémault.

25 décembre 2016

Dans un communiqué diffusé ce 24 décembre, tel un cadeau de Noël, le Mouvement citoyen PAS QUESTION, qui a pour ambition de faire adopter par le gouvernement fédéral belge un plan durable en vue de gérer, de façon respectueuse de ses riverains, l’aéroport de Zaventem, dénonce les propos du patron de l’aéroport de Bruxelles (Brussels Airport), Arnaud Feist, qui a déjà annoncé la perte de 1500 emplois en cas d’application des normes de bruit.

L’ASBL Bruxelles Air Libre a également apporté un regard très critique sur les affirmations de la direction de l’aéroport:

*

En ce qui me concerne, je ne peux, d’une part, que me réjouir de toute avancée dans ce dossier, au combien important pour les citoyens de notre Région qui voient la qualité de leur sommeil et, partant, de leur vie, sérieusement altérée par les survols bruyants, et, d’autre part, réitérer ma position: les autorités de la Région de Bruxelles-Capitale devraient prendre le courage politique d’interdire purement et simplement le survol de Bruxelles, au moins durant la nuit.

Mes Sébastien Courtoy et Henri Laquay à la barre de la cour d’appel de Liège pour y défendre Dieudonné

18 décembre 2016

C’est à nouveau par une plaidoirie relevant quasiment de l’exploit que les avocats Sébastien Courtoy et Henri Laquay ont défendu, ce vendredi 16 décembre, les intérêts du comédien Dieudonné M’Bala M’Bala, qu’ils représentaient, devant la cour d’appel de Liège, pour répondre du contenu de son spectacle donné à Herstal en 2012.

Tant le Ministère public, représenté par l’avocat général Marianne Lejeune, que les parties civiles (CCOJB, Unia,…) reprochent à Dieudonné M’Bala M’Bala d’avoir tenu, à cette occasion, des propos incitant à la haine à l’égard de plusieurs catégories de personnes.

Pour la défense, par contre, il s’agit là de l’exercice normal du métier d’humoriste. A l’appui de leur thèse, Me Sébastien Courtoy et Henri Laquay ont invoqué de nombreux arguments, faisant référence notamment à Pierre Desproges mais également à Patrick Timsit.

La cour d’appel de Liège rendra son arrêt le 20 janvier 2017.

Libération de la sœur d’un djihadiste par les avocats Courtoy et Negede

2 décembre 2016

Le ténor bruxellois Sébastien Courtoy a réussi, avec sa consoeur Tsedey Negede, à convaincre les magistrats de la chambre des mises en accusation de la cour d’appel de Bruxelles d’ordonner la libération, ce 2 décembre, de Chaimae Amghar, une Molenbeekoise âgée de 20 ans. Cette jeune femme est la sœur de Sofiane Amghar, qui faisait partie de la cellule terroriste de Verviers, qui avait été démantelée en janvier 2015.

Maître Courtoy commente ainsi la libération de sa jeune cliente, qui s’axe sur la poursuite du travail de déradicalisation: « Nous avons la chance d’avoir de grands magistrats à la cour d’appel de Bruxelles, qui décident que lorsque l’on a commis l’inacceptable, mais pas l’irréparable, et que l’on fait tout pour s’en sortir et revenir du bon côté de la barrière, on a le droit de rester en liberté ».

avocat-tsedey-negede-2

Me Tsedey Negede est, avec Me Sébastien Courtoy, l’avocate de Chaimae Amghar.

Georges-Pierre Tonnelier a participé aux États Généraux de la Sécurité Routière

15 décembre 2015

J’ai eu l’occasion de participer, ce 15 décembre 2015, aux États généraux de la Sécurité Routière, organisés par la ministre fédérale de la Mobilité de l’époque, la MR Jacqueline Galant. Cette dernière sera remplacée, durant l’année 2016, par un autre libéral, François Bellot.

Je connaissais déjà Jacqueline Galant, qui avait eu l’occasion d’attirer mon attention en tant que présidente de la Commission des Naturalisations de la Chambre des Représentants, où elle siégeât jusqu’en juin 2014, avant d’élue, à cette date, au Parlement wallon.

J’ai également pu y rencontrer le commissaire-divisonnaire Michael Jonniaux, à l’époque directeur et porte-parole de la Police fédérale de la route. Il a été nommé, à partir du 1er octobre 2016, chef de la zone de police Montgomery.

J’ai eu l’occasion de m’exprimer à deux reprises dans la vidéo ci-dessus, qui provient du site officiel des EGSR (http://egsr2015.be):

La Free Software Foundation et Mozilla critiquent Windows 10

11 octobre 2015

584716windows10.jpgCela fait maintenant une semaine que Windows 10 est sorti et les premières critiques n’ont pas tardé à venir. La Free Software Foundation (FSF) et Mozilla ont tour à tour et pour des raisons différentes critiqué la nouvelle version de l’OS Microsoft.

Bien évidemment pour la FSF, la plupart des critiques se concentrent sur le fait que le code ne soit pas libre. « Comme tous les logiciels propriétaires, Windows 10 met ceux qui l’utilisent sous la coupe de son créateur. Tandis que les logiciels libres comme les systèmes d’exploitation GNU/Linux les considèrent comme leurs pairs et leur laisse le contrôle de leur vie numérique« .

Mais la fondation ne s’arrête pas à cette seule critique, parmi les griefs on y retrouve le caractère obligatoire des mises à jour qui transforme l’utilisateur en bêta testeur, la collaboration supposée de l’entreprise avec la NSA, ainsi que l’attribution d’un identifiant publicitaire…

View original post 137 mots de plus

IOS9 : Apple force la mise à jour d’OSX. Quand l’obsolescence devient religion. (MàJ)

3 octobre 2015

Source : IOS9 : Apple force la mise à jour d’OSX. Quand l’obsolescence devient religion. (MàJ)


%d blogueurs aiment cette page :