RésistanceS.be comparaîtra bien en correctionnelle


Manuel Abramowicz et Julien Maquestiau comparaîtront sur le banc des prévenus

Par un arrêt particulièrement bien motivé, la Chambre des mises en accusation de la Cour d’appel de Bruxelles a confirmé, ce mercredi matin, le renvoi devant le tribunal correctionnel de Manuel Abramowicz et de Julien Maquestiau, respectivement président et porte-parole de RésistanceS.be, qui avait été ordonné par la Chambre du conseil du Tribunal de première instance au mois de juin 2012.

MM. Abramowicz et Maquestiau, devront donc bien comparaître sur le banc des prévenus pour répondre, devant le juge répressif, de faux et usage de faux en informatique, de port public de faux nom et de violation de la loi sur la protection de la vie privée.

En juin dernier, le parquet avait requis le non-lieu, mais la chambre du conseil avait donné raison à Georges-Pierre Tonnelier, défendu par Me Sébastien Courtoy, et avait décidé de renvoyer Manuel Abramowicz devant le tribunal correctionnel. En appel, le parquet avait à nouveau requis le non-lieu, mais la chambre des mises en accusation a confirmé mercredi l’ordonnance de la chambre du conseil.

Plus d’information auprès du conseil de Georges-Pierre Tonnelier, Me Sébastien Courtoy, au 0477 95 50 82.

A lire également:

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Laissez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :